Partagez | 
 

 Grace Morrow | Don't you wanna share a bite with me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

28 ans en apparence
1
Chasseuse et combattante émérite.
Sanctuary Hills.
Le sang, purement et simplement.
Se fighter, parce qu'elle le vaut bien.
Pécho également, ça marche aussi.


Deux barres de métal qu'elle a affiné et aiguisé, qui lui servent aussi bien d'armes que de joujoux pour son temps libre. Un bracelet en cuir au poignet droit, ultime don d'une personne qui n'est plus de ce monde, du moins le pense t-elle, et qui a emprisonné son cœur pendant si longtemps. Des portions de Rad-X, cachées un peu partout sur elle et dans ses affaires.
Ouverte d'esprit, elle est pourtant libre comme l'air, croquant les gens comme la vie sans se soucier de s'unir à quelqu'un en particulier.
Renescence
Caity Lotz
Aucun... pour le moment.
8

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength8
Perception6
Endurance6
Charisma5
Intelligence5
Agility7
Luck3
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Grace Morrow | Don't you wanna share a bite with me ?   Jeu 7 Déc - 23:01



GRACE MORROW
Shadows


identity


surnom BabyDoll... non je déconne, vaut mieux pas me surnommer, petit conseil que je vous donne gratuitement.
âge 28 ans en apparence, je suis bien préservée paraît-il.
occupation/métier Chasseuse, combattante de confiance, une des meilleures du groupe et entièrement loyale à celui-ci, pour l'instant.
orientation Ouverte d'esprit, j'aime épouser les courbes aussi bien masculines que féminines.
statut marital Le célibat me va parfaitement, je croque ainsi la vie (et les corps) à pleine dent.
lieu de vie Sanctuary Hills, the place to be (ou pas).
effets personnels Deux barres de métal que j'ai affiné et aiguisé, qui me servent aussi bien d'armes que de joujoux pour mon temps libre. J'en ai gardé toutefois d'autres, prêtes à servir, au cas où je perdrais celles que j'ai dans un combat ou pour une toute autre raison. Un bracelet en cuir au poignet droit, ultime don d'une personne qui n'est plus de ce monde, du moins je l'interprète ainsi, bien que je sois toujours en attente, et qui a emprisonné mon cœur pendant si longtemps. Des portions de Rad-X, cachées un peu partout sur moi et dans mes affaires.
addiction(s) Comme pas mal de Shadows je pense, le sang est mon maillon faible. J'aime son goût, j'aime la sensation qu'il me procure. Plus d'une fois, j'ai bu jusqu'à en perdre haleine, jusqu'à la dernière goutte, vidant ainsi des êtres humains de ce liquide qui les tenait en vie, qui me tient en vie. C'est malsain, et pourtant, j'aime ça.
A ça, on peut ajouter la baston. Mais j'ai bien envie de vous dire que ça va de pair ensemble. Après tout, c'est pas drôle si au cours d'un combat personne voit son nez péter ou du sang gicler à tout va.
sociabilité Je suis sociable, selon mon humeur, ni plus ni moins. De toute manière, quand on ne doit pas me parler, ça se voit à dix kilomètres tellement ma tronche est renfrognée. Mais de manière plus générale, je sais écouter les gens. Ecouter plus que parler, je dois bien l'avouer. Donner des conseils sur la vie, sur le pourquoi de l'existence, ça, ça me dépasse. Mais paraît-il que je suis une bonne oreille, et qu'on sait se reposer sur moi pour garder des secrets. A la bonne heure.

s.p.e.c.i.a.l.


(voir l'explication plus bas)

STRENGTH
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
PERCEPTION
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
ENDURANCE
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
CHARISMA
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
INTELLIGENCE
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
AGILITY
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
LUCK
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎

Comme tout autre être vivant, vous êtes SPECIAL ! Votre vie, votre caractère sont déterminés par 7 caractéristique primaires. Vous disposez de 40 points à répartir comme bon vous semble dans chacun de ces 7 atouts, avec un minimum de 1 point et un maximum de 10 points par caractéristique !
> Plus d'explications ici


some things about you


avez-vous fait parti des heureux chanceux en entrant dans l'un des abris lors de la pluie de bombe ? si non, où vous êtes-vous caché et comment avez-vous affronté cet événement ?
Ben tiens, bien sûr. Le monde est tellement parfait, j'ai tellement l'air d'une Barbie, on m'a offert un abri rien que pour moi.

Non, je n'ai pas fais partie des "chanceux" en question. Si on peut appeler ça de la chance, avec tout ce qui court sur les Abris... Pis, vous m'imaginez un peu, moi au milieu de tous ces humains ? Tant de proies qui n'auraient pu échapper à mes dents acérées, pour mon plus grand bonheur. Non, autant j'aurais pris un malin plaisir à faire partie de ce festin géant, autant j'ai dû affronter la pluie de bombes par moi-même, comme une grande fille. C'est le Canyon qui m'a servi d'abri, si on peut appeler ça comme ça. Un renfoncement dans le canyon, et voilà que le tour était joué. Je sais que je n'ai pas été la seule à me couvrir ainsi, mais lors de la pluie, qu'on se le dise, c'était du chacun pour soi. Après tout, je n'avais plus de raisons de me soucier de qui que ce soit d'autres, et je n'ai pas hésité à repousser ceux qui voulaient me piquer mon nid. Ma cavité, pas touche. Je sais que ça sonne un peu animal vu comme ça, mais quand une pluie de bombes vous tombe sur la gueule, vous laissez rapidement parler votre instinct et vos crocs, ni plus ni moins.

Je ne vais pas mentir toutefois : dégager de la cavité pour affronter le nouveau monde après le gros feu d'artifice, c'était autre chose. Je ne faisais pas la fière, avec ma gorge complètement étranglée, mes yeux bouffis, la radioactivité étant loin d'être ma meilleure amie, malgré les effets saisissants qu'elle peut avoir sur mon espèce. Ouais, je ne faisais pas la maline, et ce n'est pas vraiment la partie de ma longue vie dont j'aime le plus en parler. On survit comme on peut, vous voyez ?

avez-vous ou aviez-vous de la famille ? quelles sont/étaient vos relations avec les membres de  votre famille ? où étaient-ils durant la pluie de bombes ?
Si j'ai de la famille ? Nah, plus depuis longtemps dans mon coeur. Je me suis renfermée quand j'ai perdu celle de qui je tiens le bracelet de cuir. Repoussant mes proches, veillant, désespéramment en attente de son retour. Elle était tout pour moi, et quand elle a disparu du jour au lendemain, je suis devenue une autre personne. Pas que j'étais bien commode de base, mais disons que je tenais plus à avoir des personnes qui comptaient pour moi. Alors j'ai repoussé tout le monde, famille, sang de mon sang, chair de ma chair inclus, parce que c'était bien plus facile comme ça. Et vous savez quoi ? En effet, ça l'était, et ça l'est encore. Après la pluie de bombes, je n'aurais pas voulu pleurer la perte d'une autre personne chère à mon cœur, alors c'était la meilleure chose à faire. J'ai repoussé le peu de gens qui tenaient à moi, et je suis restée seule dans mon coin, et bien plus tard, dans ma cavité. Et je ne le regrette pas, même bien des années plus tard. J'ai joué l'égoïste, d'une certaine manière, mais j'ai fais ce que j'avais à faire. Se refermer, devenir insensible comme ce qu'un bon petit Shadow devrait être. Alors, pour moi, je suis seule et je n'ai plus personne. Excepté mon groupe, bien sûr, parce qu'il faut bien survivre, encore une fois.

étiez-vous dans un abri ? si oui, quelle expérience y avez-vous vécu ? comment cela vous a-t-il changé ? si non, êtes-vous au courant de ce qu'il s'y déroulait ? qu'en pensez-vous ? auriez-vous préféré endurer les expériences plutôt que de rester à l'extérieur ?
Non, j'y étais pas, je dois vous le dire en quelle langue pour que vous compreniez ? Bien sûr que je savais ce qui se passait, et honnêtement, je trouvais ces expériences risibles, et ridicules au possible. Et la plupart des glandus qui se rendent à peine compte que ce sont des rats de laboratoires, ça en dit long sur l'intelligence de l'espèce humaine. Franchement, je m'en contrecarre de ce qu'il s'est passé là-bas, au bout du compte. Je sais des choses, mais ça veut pas dire que j'y porte un intérêt quelconque. Je suis curieuse, je l'admets, mais ces expériences, elles ne concernent que ceux qui les ont subis. Et s'ils s'en remettent pas, c'est bien leur problème. Pour ma part, je n'ai aucun souci à être restée à l'extérieur, la preuve, je suis bien là, en un seul morceau, probablement en meilleur état que vous même.

quelle est votre relation avec votre nouvelle famille ou les personnes avec qui vous survivez actuellement ? quelle est votre réputation au sein de votre groupe ?
Ma réputation ? Vous savez, ce genre de choses, ça va, ça vient. La réputation vient des rumeurs qu'on traîne sur vous, des impressions que vous laissez à vos partenaires et autres interlocuteurs. La mienne, basiquement, c'est qu'on doit pas trop jouer avec mes nerfs ou même jouer tout court avec moi, sinon ça se paie très vite. Et ce même si je suis la première à jouer de mon humour et de mes réparties cinglantes. J'ai appris à me faire respecter dans mon groupe, au sein des miens. Il faut dire qu'être une des plus forts d'entre eux, ça aide pas mal. Au final, y a pas grand chose à dire. Si ça passe, et bien ça se passe bien, tout bonnement. Et si c'est pas le cas, alors la cordialité demeure, entre quelques échanges de poings. Mais qu'on se le dise : ce n'est pas pour rien si je figure parmi les meilleurs combattants du groupe, ou si je garde mes joujoux en fer sur moi. Et ça, tout le monde le sait.

que seriez-vous prêt à faire pour rester en vie ? quelle est la pire chose que vous ayez faite ? avez-vous déjà tué ?
*soupir* Cette question était vraiment obligatoire ? A votre avis, qu'est-ce qu'un Shadow ayant déjà dégagé d'autres de son espèce de sa cavité pour être tranquille pendant la pluie de bombes pourrait faire pour survivre, hm ? C'est peut-être pas écrit sur mon front, j'ai peut-être l'air du stéréotype de la blonde écervelée, mais je peux vous assurer que je suis capable de commettre bien des choses pour survivre. Si ça en vaut la peine, évidemment. Parce que ce qu'il faut vraiment, en-dehors du fait de protéger sa vie, c'est de trouver un but à celle-ci. J'ai les miens, d'objectifs, bien qu'ils sont parfois changeants. Entre la retrouver un jour ou l'autre et aider mon groupe à accomplir ce vers quoi nous guide notre chef, par exemple. Et c'est pour ces idéaux-là que je me bats. Que je tue. Parce que oui, j'ai tué. Et ce n'était pas bien dramatique, si vous voulez mon avis. Dans ce monde, c'est plus ou moins du chacun pour soi, quand on sort en solitaire. Ou du chacun pour son groupe, tout dépend des raids en questions. Et je n'ai pas peur de donner le coup fatal, pas peur de devoir faire saigner quelques porcs par-ci par-là si ça peut assurer ma survie, me procurer les bonnes informations. C'est celle que je suis désormais, celle que j'ai plus ou moins toujours été, à plus faible mesure dirons-nous. Et je ne regrette pas mon évolution, je n'ai aucune raison pour le faire, à l'heure actuelle du moins.

en quoi l'apocalypse vous a-t-elle changé ? regrettez-vous le temps d'avant ou profitez-vous des nouvelles aptitudes que la guerre vous a offert ?
Eh bien, ça peut sembler étrange au vu de mes précédents propos, mais je me suis découvert une loyauté que je n'avais peut-être pas eu avant. Excepté pour ma famille rejetée et celle qui a disparu de ma vie, sans laisser de traces, ou presque.  Mais bon, je préfère le redire quand même, une partie de moi est toujours égoïste. Mais depuis que je vis aux côtés des autres Shadows, j'ai appris à mesurer l'importance de notre groupe soudé, l'importance de notre survie. Et les rares qui comptent assez pour moi sont alors chanceux, parce que ça signifie que je suis prête à me battre pour eux et les aider. Néanmoins, il ne faut pas trop rêver. Ma survie prime avant tout. A moins d'un miracle, je n'irai pas me sacrifier ouvertement pour quelques Shadows un peu trop excités par toute cette situation. Bien que je n'en parlais jamais, j'avais assez perdu, j'avais assez repoussé ceux auxquels je tenais à une époque, et ce n'était pas pour rien. Je n'étais pas prête à me relier véritablement à qui que ce soit, à m'adoucir à nouveau. Non, je n'étais pas faite pour servir de martyr à d'autres. A croire que ce nouveau monde m'aura apporté des responsabilités, d'une certaine manière. Parce qu'il fut un temps, je me serais enjaillée toute seule, je serais sortie sans réfléchir deux secondes sur les conséquences de mes actes. Mais désormais, je mesurais mes chances de survie en ce nouveau monde. La pluie de bombes, la radioactivité qui pouvait nous avoir si on ne prenait pas notre dose, ça pesait sur mes épaules, et ce chaque jour durant.


behind the doors


pseudo Renescence
âge 21 ans et toutes mes dents !
pays New Zealand *wink wink*
célébrité Caity the only one Lotz
comment nous avez-vous trouvé ? Je connais les bonnes personnes et une certaine vampire m'a amadoué.
un dernier mot ? C'EST DE TOUTE BEAUTÉ !

Où serez-vous lorsque les bombes tomberont ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

26
5
un des second de Duke
heu
FullGeek
Jessica De Gouw Shacka/FullGeek
154

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength7
Perception5
Endurance6
Charisma6
Intelligence6
Agility6
Luck4
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Grace Morrow | Don't you wanna share a bite with me ?   Ven 8 Déc - 9:13

Ma petit shadow .

On va s'amuser toi et moi tu verras :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
72
78

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength10
Perception10
Endurance10
Charisma10
Intelligence10
Agility10
Luck10
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Grace Morrow | Don't you wanna share a bite with me ?   Ven 8 Déc - 14:29



you're special



Bon, je te préviens toi et moi on va causer liens très vite :héhé: En tout cas très jolie fiche :cute: Ta petite Grace a l'air d'avoir un sacré caractère et j'adore ça ! J'espère que tu retrouvera celle que tu cherches :hihi: En tout cas bienvenue chez les Shadows !

Bienvenue sur Falling Down !

N'oublie pas de prendre régulièrement ta dose de rad-x et prends garde aux chiens mutants lorsque tu traverses le désert. Et si tu as soif après un raid particulièrement éprouvant, viens prendre un petit whisky fluorescent au dernier bar après la fin du monde !

Si tu as la moindre question, tu peux contacter l'un des maitres du jeu. Sinon, tu peux d'ors et déjà remplir ta fiche de liens et commencer à rp !

Où serez-vous lorsque les bombes tomberont ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Grace Morrow | Don't you wanna share a bite with me ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grace Morrow | Don't you wanna share a bite with me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amazing grace
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falling Down :: Meet me in this broken place :: Welcome home :: Fiches validées-
Sauter vers: