Partagez | 
 

 Damian - Ginger Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Ginger Wolf ; Dam'
25 ans
1
Ravitailleur
New Vegas
Alcool, mais surtout plaisir de traquer et tuer
Un couteau militaire, une batte de baseball, deux Rad-X, quelques vêtements et des dents comme trophées de chasse
Tout et tout le monde, sans distinction
Akhee
Cameron Monaghan
33

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength6
Perception8
Endurance8
Charisma2
Intelligence3
Agility9
Luck4
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Damian - Ginger Wolf   Mer 6 Déc - 13:16



Damian Korskov
the pack


identity


surnom Ginger Wolf ; un surnom qui lui colle à la peau, déjà avant les bombardements, on l’appelait Ginger Boy dans son groupe de skateurs rebelles, il n’a jamais eu de problème avec ce surnom mais aime bien son nouveau, au moins il a évité le « puppy »…
âge 25 ans ; né un vendredi 13, c’est quand même la loose et ses parents l’ont toujours vu comme un porteur de poisse, il l’a d’ailleurs beaucoup eue mais n’est pas persuadé que c’est à cause de son jour de naissance…
occupation/métier Ravitailleur ; il n’est pas le seul, mais c’est une occupation qu’il aime beaucoup, sortir, se battre avec tout ce qui se trouve dehors, récupérer ce qu’il peut, détruire des vieilleries de l’ancien monde qui ne servent à rien, mais on peut surement aussi le dire « assassin » si ce terme a encore une signification de nos jours…
orientation Peu importe ; il n’a jamais été fixé là-dessus, pourquoi se priver si il peut tout avoir en somme, il a quand même des critères cela dit et a quand même tendance à préférer les hommes, au moins pas de risque de se retrouver avec des gosses à gérer, ce qui serait vraiment une chienlit pour lui…
statut marital Célibataire ; par défaut, c’est ce qu’il est, même si il a des relations avec tous ceux qui veulent bien, on ne peut pas vraiment dire qu’il est en couple, de toute façon, ça ne l’intéresse pas, pourquoi se fixer des limites et des complications alors que le monde part en couille complet hein…
lieu de vie New Vegas ; l’ancien monde a laissé place au nouveau et New Vegas est l’endroit qu’il préfère de tous ceux qu’il a vu jusque-là, parce qu’on s’y amuse, qu’on se fiche de tout, qu’on peut trouver tout ce qu’on veut pour s’amuser et passer le temps, et aussi parce que c’est là que réside sa nouvelle famille, les siens…
effets personnels Un couteau militaire, une batte de baseball, deux Rad-X, quelques vêtements et des dents comme trophées de chasse ; il tient beaucoup à ses affaires et ne supporte pas qu’on y touche, en particulier à la boite contenant ses trophées de chasse, ses précieuses reliques qu’il a pris à des tas de gens qu’il a tués, c’est surement la chose pour laquelle il est le plus doué d’ailleurs, tuer…
addiction(s) Accro à l'alcool, il l'est sans aucun doute mais il l'est surement plus encore au plaisir de se battre et de voir le sang couler. Tuer quelqu’un, voir son sang et sentir cette odeur si caractéristique…Oui c’est un plaisir auquel il ne renoncera plus jamais maintenant qu’il y a goûté. Il aime ça, se battre, mais ce qu’il aime par-dessus tout, c’est faire souffrir. Se battre et voir le sang, c’est bien, mais contempler la souffrance dans les yeux de l’autre, c’est bien mieux. Il aime tuer et il aime s’en rappeler au travers de ses trophées de chasse, qu’il garde précieusement comme des reliques.
sociabilité Boire et s’amuser sont indéniablement un bon moyen de se sociabiliser, même si Damian est quelque peu bizarre. Son amour immodéré pour la boisson et les jeux à boire divers et variés lui assurent d’avoir toujours quelqu’un pour lui tenir compagnie quand il n’a pas envie de rester seul. En général, Damian est quelqu’un qui aime rire, discuter et s’intégrer à cette nouvelle famille qu’il adore. Ses tendances à la violence et à la bagarre ne sont pas forcément faciles pour se faire des amis, du moins ça le serait dans une société normale. Damian sortant régulièrement de New Vegas pour aller chercher du ravitaillement au-dehors, il côtoie également tous ceux qui cherchent des denrées précises et pourraient avoir des demandes à lui faire.

s.p.e.c.i.a.l.


(voir l'explication plus bas)

STRENGTH
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
PERCEPTION
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
ENDURANCE
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
CHARISMA
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
INTELLIGENCE
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎
AGILITY
∎∎∎∎∎∎∎∎∎
LUCK
∎∎∎∎∎∎∎∎∎∎

Comme tout autre être vivant, vous êtes SPECIAL ! Votre vie, votre caractère sont déterminés par 7 caractéristique primaires. Vous disposez de 40 points à répartir comme bon vous semble dans chacun de ces 7 atouts, avec un minimum de 1 point et un maximum de 10 points par caractéristique !
> Plus d'explications ici


some things about you


avez-vous fait parti des heureux chanceux en entrant dans l'un des abris lors de la pluie de bombe ? si non, où vous êtes-vous caché et comment avez-vous affronté cet événement ?
Mon père avait son ticket pour un abri, il était capitaine dans l’armée, dans la Navy. Il était un bon serviteur du pays, un loyal petit soldat qui a eu droit à quelques avantages. Passer les tests et avoir une place assurée dans l’abri n°7, c’était une des récompenses à sa loyauté et à son dévouement. Il en était ravi, il savait qu’en cas de besoin, on serait en sécurité, même si lui devrait peut-être aller faire son devoir si une guerre nucléaire devait arriver. C’était son avis à lui.

Un jour, il est venu nous chercher. J’étais dans le garage, avec des amis, à faire de la musique, à raconter des conneries, rien de très intéressant mais on nous avait dit de ne pas nous éloigner du quartier. Je ne sais pas vraiment pourquoi on a obéi pour une fois. Mais on a bien fait, c’est la seule conclusion qui me vient maintenant que j’y repense. C’était un quartier qui se trouvait sur une grande base militaire, toutes les maisons ici étaient habitées par des officiers et leurs familles. Mes potes sont repartis chez eux en voyant mon père arriver. Il avait l’air sombre, je me rappelle bien de son visage et son regard grave. Il s’était passé quelque chose. Quelque chose de terrible. La guerre nucléaire était lancée…

Il nous a amenés à l’abri, ma mère, ma sœur et moi. On est arrivé un peu avant que les émeutes commencent, avant que le public ne soit totalement au courant de ce qui se passait. Un des avantages à avoir un père dans l’armée, c’est ce genre de choses, savoir quand la guerre va se déclarer et qu’il faut courir à l’abri. On s’est terré dans l’abri, comme d’autres, pour éviter les bombes et tous les malheurs du monde, là, au-dehors. J’ai entendu les cris des gens, de l’autre côté de cette porte, tous ces gens qui n’avaient pas pu entrer. Je n’ai appris que bien plus tard ce qui s’était passé dehors, réellement je veux dire. Mais je crois pas que ça ait été pire que ce que les gens ont vécu dans les abris. Du moins, dans mon abri…

avez-vous ou aviez-vous de la famille ? quelles sont/étaient vos relations avec les membres de  votre famille ? où étaient-ils durant la pluie de bombes ?
J’ai deux familles. Il n’y a pas beaucoup de personnes qui peuvent se vanter d’avoir eu deux familles, mais il n’y en a qu’une que je respecte vraiment, que j’aime et pour qui je serais prêt à tout. Et ce n’est pas ma première famille, ce n’est pas cette famille dans laquelle j’ai vu le jour mais bien la seconde, celle que j’ai rencontrée dans l’abri et que je n’ai plus jamais quittée.

Ma première famille, c’était celle que tout le monde avait, des parents, une sœur, des grands-parents et tout ce qui va avec. Mon père était officier dans la Navy, un homme droit et dur, qui ne supportait pas les excès et les insubordinations. Il ne m’aimait pas beaucoup je crois. Ma mère était femme au foyer, une femme faible et qui se laissait faire, qui n’avait pas grand-chose dans la tête à part une espèce d’amour instinctif pour ses enfants, la seule chose qui comptait dans sa vie. Et il y avait ma sœur, une petite sœur un peu idiote, un peu fleur bleue et qui me tapait sur les nerfs au possible. Elle voulait passer du temps avec son grand frère mais franchement…Ce n’était qu’une petite morveuse collante et rien de plus.

Je ne m’entendais pas avec cette famille. Je haïssais ce père qui n’avait de cesse de me traiter de moins que rien parce que je reniais son autorité et toutes les autres. Ma mère, je n’ai pas grand-chose à en dire, elle a arrêté bien vite d’essayer d’avoir de l’autorité sur moi. Et ma sœur, ce n’était qu’un rien qu’un poids mort, un truc que mes parents n’auraient jamais dû avoir. Jaloux ? Moi ? Ouais surement. Je n’écoutais rien de ce qu’on me disait, je ne faisais rien de ce qu’on me demandait, je n’en avais rien à faire des cours et de l’avenir. Tout ce que je voulais, c’était m’amuser avec les potes, sortir, fumer, boire, risquer sa peau en faisant du free-run sur les toits de la ville ou faire le con dans des skate-parc. Forcément, ma famille n’était pas vraiment du genre à apprécier ça…

Mais ma nouvelle famille…A là c’est tout autre chose. Avec eux, je peux être ce que je veux, je peux être cet être violent qui se fiche de tout et ne cherche que le plaisir et l’amusement. Jamais je n’aurais pu être ça dans l’ancien monde, avec ma famille normale et pleine de limites et de carcans. Une vraie horreur…C’est même dommage qu’ils aient été présents dans l’abri avec moi d’ailleurs, même si ils sont morts maintenant. Quoi que mon père, je n’en ai pas la moindre idée. Il nous a amenés, ma mère, ma sœur et moi, mais il n’était pas là avec nous, je crois qu’il était sur le pont, comme n’importe quel bon soldat, à s’occuper de ravager notre monde et de le réduire en cendres. Peut-être qu’il est toujours vivant après tout, comment savoir ? Je n’ai aucune envie ni aucun intérêt à le chercher. Je me demande peut-être un peu ce qu’il est devenu mais ce n’est que par pure curiosité morbide pour savoir de quelle manière atroce et douloureuse il est mort. Je crois que je ne saurais pas quoi faire si il débarquait un jour à New Vegas à la recherche de son fils…

étiez-vous dans un abri ? si oui, quelle expérience y avez-vous vécu ? comment cela vous a-t-il changé ? si non, êtes-vous au courant de ce qu'il s'y déroulait ? qu'en pensez-vous ? auriez-vous préféré endurer les expériences plutôt que de rester à l'extérieur ?
Un abri…Est-ce que ça s’appelle vraiment un abri quand autant de gens sont morts dedans… ? Est-ce qu’on a le droit d’appeler ça un abri… ? Mais en tout cas, j’y étais. Le n°7. Au début, c’était un abri, un vrai, qui nous a protégé des gens dehors, des bombes, de l’horreur, de la mort…Seulement au début. Peu à peu, c’est devenu l’enfer. Un véritable enfer, empli de mort, de sang et d’horreurs pires encore que toutes celles qu’il pouvait y avoir dehors. Mais quand on est rentré, après que les cris au-dehors se soient calmés, on a vu que ça pouvait être un parfait endroit où vivre. Il y avait tout ce qu’il fallait pour survivre, même des choses pour passer le temps, de quoi imiter la vie que l’on pouvait avoir dehors. J’ai cru, un moment, que la vie ne serait pas vraiment différente, qu’on aurait droit à la même chose qu’on avait. Sauf qu’on ne pourrait pas sortir et que je n’étais pas avec mes potes.

Et ça a vite mal tourné. D’abord, il y a eu les nausées, les vomissements et les étourdissements. Personne ne comprenait pourquoi ces symptômes se répandaient la population de l’abri, ça n’avait pas vraiment sens vu que normalement, il n’y avait que des gens en bonne santé. Tout le monde était malade mais les plus fragiles le furent en premier. On a commencé à nous injecter quelque chose, un remède semblait-il. Quotidiennement. En plus des nausées et des autres symptômes, on avait la douleur maintenant, une douleur horrible. Quelque chose qui passait dans nos veines, se frayait un chemin brûlant jusqu’à nos cœurs, nos cerveaux, tous nos muscles…

Beaucoup sont morts. A cause de la douleur, à cause de la folie qu’elle engendre, parce que leurs corps n’étaient pas assez puissants pour résister à cette transformation qui nous arrivait. Mais peu à peu, il y avait autre chose en moi. Je sentais une férocité, une envie de sang, quelque chose de brutal et violent, tapi tout au fond de moi, tout au fond de mon sang. Quand la transformation a eu lieu, ma première transformation, j’étais seul. Ma sœur avait déjà succombé, trop jeune pour ces douleurs intenses, et je m’étais éloigné de ma mère-poule qui tentait de me couver…Mais je n’étais pas le seul à être comme ça en réalité. Il y en avait bien d’autres…

Cette expérience, ce qu’ils nous ont fait, quoi que ce soit réellement, a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Ça m’a transformé en une bête, une bête avide de sang et de mort. Mon corps a changé, je sens le loup au fond de moi à chaque instant. Ses instincts, ses envies, tout ça est devenu mien et je suis autant la bête qu’il est moi. Il n’y a rien de meilleur que cette sensation, cette soif de meurtre et de combat. Je n’étais qu’un jeune paumé, qui s’amusait avec d’autres ados aussi paumés que moi. Cette expérience a fait de moi une part de quelque chose, un membre du Pack. Je ne suis plus un adolescent paumé qui ne sait pas quoi faire de ses dix doigts, je suis un loup assoiffé de guerre, un membre d’une communauté qui dépasse ce que les humains ont connu…

quelle est votre relation avec votre nouvelle famille ou les personnes avec qui vous survivez actuellement ? quelle est votre réputation au sein de votre groupe ?
Le Pack c’est tout ce dont j’ai besoin, au fond. Je les vois comme une vraie famille, une famille qui me comprend et qui ne me juge surtout pas. Je sais qu’on partage des choses, des pulsions, des envies, des loisirs singuliers (même si dans ce monde hein…). Avec les autres, je sais qu’il sera facile de parler, de dire ce que je pense, de m’affirmer. Les choses n’étaient pas terribles pour moi avant. Maintenant, auprès d’eux, je me sens libre. Et j’aime cela. J’aime cette relation que j’ai maintenant avec des gens qui me comprennent et sont comme moi. Je n’ai honte de rien, surtout pas avec eux. Je me sens bien plus intégré que je ne l’ai jamais été. J’aime être avec eux, certains plus que d’autres, parce qu’on ne peut pas plaire à tout le monde, il y en aura toujours pour critiquer. Et je ne m’entends pas avec tous, bien entendu. Ceux qui rejettent leur part intérieure de violence par exemple, ceux qui ne renoncent pas encore totalement à leur humanité. Mais ça ma foi…Ils changeront. Ils finiront bien par changer. Il n’y a pas le choix de toute façon, c’est un monde violent, pour survivre, il faut également l’être.

Je suis encore assez jeune, par rapport à d’autres, et je pense qu’on me voit souvent comme un gamin, même si ce n’est pas ce que je suis. Peut-être un peu comme un chien fou qui n’en fait qu’à sa tête. Ou alors un mec pas net. A vrai dire, je ne sais pas trop ce que l’on pense de moi dans le Pack, je ne m’y intéresse pas tant que ça. Peu importe l’avis des autres, je ne vais pas changer pour autant alors bon, ce n’est pas forcément capital que je m’y attarde. Si je savais, la seule réaction que je pourrais avoir, ce serait de me battre avec ceux qui disent des saloperies dans mon dos, mais c’est à peu près tout. Il pourrait y avoir une certaine fierté à être utile aux autres, à être apprécié et respecté mais honnêtement, ça ne changerait pas ma vie.

que seriez-vous prêt à faire pour rester en vie ? quelle est la pire chose que vous ayez faite ? avez-vous déjà tué ?
Rester en vie, c’est une priorité dans ce nouveau monde. C’est même LA priorité en fait, la seule chose qui importe réellement, la seule chose pour laquelle il faut se battre désormais. Alors forcément, je serai prêt à tout pour ça, il n’y a pas de limite pour survivre. C’est ridicule de se dire maintenant « non ça je ne le ferai jamais », notre monde est à feu et à sang, il ne reste que des ruines et des cendres alors franchement, il faut être prêt à tout pour réussir à surmonter toutes les épreuves de notre putain de monde. En tout cas, moi je le suis. Hésiter, c’est risquer de se faire tuer, c’est tout. Je n’hésitais déjà pas avant toutes ces merdes…Se jeter dans un half-pipe et se faire trois fractures ? Pas de souci. Sauter d’un toit et se récupérer une commotion cérébrale ? Aucun problème maggle. Je n’ai jamais eu de problème à risquer ma peau inconsciemment pour faire des conneries avec les potes. Alors maintenant que risquer sa peau est un quotidien, limite ça me va encore mieux.

Il n’est jamais facile de dire si une chose est pire qu’une autre, ça ne l’est pas plus de dire si c’est bien ou mal. Honnêtement, je crois pouvoir dire que jusqu’au bombardement, je n’avais jamais rien fait de très mal. Fumer quelques joints, voler deux trois deux trucs dans un magasin, se battre avec des petits durs…Rien de tout ça n’est vraiment répréhensible je pense. Maintenant, depuis que le monde n’est devenu qu’un gros tas de cendres et d’ossements, c’est bien différent. Mais là, il n’y a plus rien de bien ni plus rien de mal, il y a juste les choses que l’on fait pour survivre, pour pouvoir manger, pour pouvoir dormir en sécurité relative, pour ne pas se faire détrousser par une bande de bikers-lycanthropes…Ah oui non, j’oubliais, c’est moi qui fais ça. Détrousser des voyageurs, tuer des gens, leur faire croire qu’ils vont s’en sortir si ils font ce qu’on leur demande et broyer jusqu’à leur plus petit espoir…Est-ce que c’est juste le loup en moi ou est-ce que j’étais déjà réellement un sadique qui s’ignorait ? Je n’en sais rien. Je ne sais pas quelle est la pire chose que j’ai faite jusqu’ici, vraiment je n’en sais rien. Peut-être dévorer quelqu’un, ce n’est pas très propre et pas très acceptable, surtout qu’il était encore vivant. Avant et après que je lui ai mangé un bout…

Tuer est une dernière chose qui apporte un peu de plaisir à mon cœur noir. Plus que boire, plus que baiser, plus que tout le reste. Ça nourrit mon âme noircie et rabougrie et ça la réchauffe. Que je sois sous une forme lupine ou non, ça ne me dérange jamais de tuer, au contraire. D’aucun pourrait dire « oh lui il ne compte plus à force » mais si je sais précisément combien de personnes j’ai tuées. Vous voulez savoir ? Trente-sept jusqu’ici. Je garde une dent de chacun d’eux, dans une petite boite. J’adore ça, on peut tenir les comptes. Il parait que c’étaient les tueurs en série de l’ancien monde qui faisaient ça, pour se rappeler de leurs victimes ou ce genre de conneries. Mais ce n’est pas pour ça que je le fais personnellement. C’est juste pour pouvoir compter, même si ce sont aussi des petits trophées, un moyen de prouver que je ne suis pas un gamin inutile. Parce que je ne suis pas un gamin inutile. Je ne suis même plus un gamin.

en quoi l'apocalypse vous a-t-elle changé ? regrettez-vous le temps d'avant ou profitez-vous des nouvelles aptitudes que la guerre vous a offert ?
Quand même, quand on y pense, le monde détruit en quelques mois ou quelques années, à cause d’une guerre nucléaire que tout le monde redoutait mais que personne ne semblait vraiment avoir vu arriver…Et encore, heureusement qu’il y avait des abris mine de rien. Je n’imagine pas ce que ça aurait été sinon, on ne peut pas survivre à ça, pas dehors en tout cas. En tout cas, même à l’intérieur d’un de ces abris, tout ça a quand même changé énormément de choses pour moi. Déjà, je ne suis même plus réellement un humain, du moins, je n’en ai pas l’impression. Un lycnathrophe ? C’est ce qui se rapproche le plus de ce que j’ai l’air d’être, même si je n’y avais jamais cru avant cela. Je ne sais pas si j’étais un monstre qui s’ignorait, quand j’étais encore un ado chez ses parents, ou si c’est cette transformation, ce loup qui fait bouillir mon sang, qui m’a changé de la sorte. Vraiment, je n’en sais rien. Mais en tout cas, je ne suis plus un jeune garçon qui doit faire ce qu’on lui demande.

Et d’ailleurs, la première chose que je ne regrette absolument pas, c’est bien ma famille. Parents, grands-parents, sœur insupportable, et tous les autres…Oh bon sang, ce que je peux être heureux d’être débarrassé de tout ça, de toutes ces conventions sociales que je détestais, ces leçons de morale sur la manière dont je menais mon semblant de vie. En vrai, je n’en avais pas réellement, de vie. Je ne faisais que vivre chez mes parents en essayant le plus possible de faire ce que je voulais, de sortir, de faire ce qui me plaisait. Je ne regrette pas non plus le temps affreux où je devais trainer ma carcasse jusqu’aux salles de classe pour suivre les enseignements barbants qui ne me servaient à rien de toute façon. Quand on y pense, c’est la fin du monde et j’ai passé une grande partie de ma vie à l’école…C’est d’un déprimant ! Heureusement que je séchais beaucoup les cours…En tout cas, une chose est certaine, je suis ravi de ce que le monde est devenu. Je n’ai jamais été fait pour une vie ordinaire, une vie rasoir de gens normaux. La guerre, le sang et la violence me vont parfaitement. Et même mieux que ça, je sens que c’est mon élément, que rien d’autre n’aurait jamais pu me convenir…


behind the doors


pseudo Akhee
âge 26 ans
pays France
célébrité Cameron Monaghan
comment nous avez-vous trouvé ? Mon p'ti doigt m'en parlé. Sur Skype. Avec le compte de Parallels. Bizarre hein ? Il est malin mon p’ti doigt.
un dernier mot ? Je vous n'aime ! Et je suis contente d’être là ! < /div>

Où serez-vous lorsque les bombes tomberont ?
Revenir en haut Aller en bas
Leana CrowRésistance
avatar

Crow
31 ans
1
Soldat
Echo Lake
Leana adore la sensation de puissance que lui provoque le sang des Shadows si bien que parfois elle abuse de ses doses ce qui la fait un peu planer elle doit l'avouer.
Quelques vêtements, un flingue, un poignard, deux Rad-x et un sourire ravageur.
Coeur à prendre, du moins si tu résiste à son coup de tête légendaire.
Pumpkin
Natalie Dormer
River Pearson
58

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength6
Perception4
Endurance6
Charisma6
Intelligence6
Agility6
Luck6
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Damian - Ginger Wolf   Mer 6 Déc - 14:08

Akhee d'amour *lui saute dessus* Je t'avais dit qu'on se retrouverai ! :cuty; Je suis tellement contente ! :hihi: :hug:

J'étais sûre que tu ferais un petit Pack ! J'ai moi même River au Pack alors tu sais ce que ça veut dire hein ? :héhé:

Je laisse les gens te dire bonjour et je m'occupe de toi


Dance with the devil.
Même si l’on peut substituer la matraque à la conversation, les mots conserveront leur pouvoir.  Les mots sont le support de la compréhension et pour ceux qui les écouteront l’énonciation de la vérité..
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ginger Wolf ; Dam'
25 ans
1
Ravitailleur
New Vegas
Alcool, mais surtout plaisir de traquer et tuer
Un couteau militaire, une batte de baseball, deux Rad-X, quelques vêtements et des dents comme trophées de chasse
Tout et tout le monde, sans distinction
Akhee
Cameron Monaghan
33

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength6
Perception8
Endurance8
Charisma2
Intelligence3
Agility9
Luck4
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Damian - Ginger Wolf   Mer 6 Déc - 15:05

Voui :cuty; Je suis tellement contente d'être ici :mout:

Je suis prévisible à ce point-là ? :facepalm: C'est presque triste :hihi: Mais oui, on va se trouver un lien, ça c'est certain :héhé:


GINGER WOLF
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Hyuna ChaeThe Pack
avatar


Chacha
26 ans
5
Guérisseuse au sein du pack
New Vegas
Hyuna est terrifiée par la radioactivité, si bien qu'elle avale des cachets de Rad-x dès qu'elle en trouve. Elle s'éprend aussi trop vite ; elle a la tête qui tourne, le coeur qui vrille.
Pas grand chose, si ce n'est quelques vêtements de l'avant-guerre qu'elle garde précieusement, ainsi qu'une poignée de vieilles pièces et un vieux roman qu'elle a lu des centaines de fois.
Elle ne pense pas à ces choses là.
Mitsuki
Jinsoul de Loona
59

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength2
Perception8
Endurance5
Charisma3
Intelligence9
Agility6
Luck7
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Damian - Ginger Wolf   Mer 6 Déc - 20:26

j'a-do-reuh ton perso ! on va se trouver un lien de folie ! (et ce gif de psychopathe... c'est magique :hihi: )
recoucou à toi <3


it's all about you.
if you win, it's you ;
if you lose, it's you.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
présentation - fiche de liens - fiche de RPs



If I'm lost in the worlds shadows
I'll use the light that comes to me
from your halo ~


♠️

Light the night up, you're my dark star.
In the dead of night, you went dark on me.

♠
Krys
20+ (apparence) // 100+ (réel)
2
Rafistoleur
Sanctuary Hills
Tabac, alcool, drogues, sang, adrénaline, débauche.
Quelque chose qui le fasse se sentir vivant.

○ Des clopes qu'il fait lui-même avec des herbes sèches trouvées un peu partout et n'importe quel type de papier.
○ Plusieurs grandes bouteilles en verre dans lesquelles il fait macérer un alcool très fort pour ses nuits de débauche.
○ Des sachets de plantes médicinales, de cachets durs et de médicaments fourrés quelque part dans son taudis.
○ Des rations de rad-x également cachées dans ses affaires.
○ Deux poings américains dont l'alliage est composé de métaux lourds.
○ Un couteau Balisong.
○ Des Dog Tags.

Pansexuel & Célibatard.
Trop de conquêtes pour les compter.
Son cœur est libre et ne sera pas enchaîné de sitôt.

Holmesienne
Dacre Montgomery
Mackenzie Higgins
34

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength7
Perception5
Endurance6
Charisma5
Intelligence6
Agility6
Luck5
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Damian - Ginger Wolf   Mer 6 Déc - 20:30

GZGZGZGZG CAMERON :burn:

Bienvenue à toi :hihi:
Je ne vois pas DU TOUT qui a pu te faire venir par ici
En tout cas j'ai hâte de pouvoir lire ta fiche et j'espère que tu vas t'amuser parmi nous


The ashes call my name
Searching through the darkness below for a light in seas of shadows. Turn away from all that I know. Light the way and I will follow. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
72
78

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength10
Perception10
Endurance10
Charisma10
Intelligence10
Agility10
Luck10
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Damian - Ginger Wolf   Mer 6 Déc - 21:20



you're special



Ton personnage est génial comme toujours ma belle, j'ai adorée te lire :cute: Maintenant c'est l'heure de rejoindre ta meute et de botter des culs ! Amour sur toi **
Bienvenue sur Falling Down !

N'oublie pas de prendre régulièrement ta dose de rad-x et prends garde aux chiens mutants lorsque tu traverses le désert. Et si tu as soif après un raid particulièrement éprouvant, viens prendre un petit whisky fluorescent au dernier bar après la fin du monde !

Si tu as la moindre question, tu peux contacter l'un des maitres du jeu. Sinon, tu peux d'ors et déjà remplir ta fiche de liens et commencer à rp !

Où serez-vous lorsque les bombes tomberont ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ginger Wolf ; Dam'
25 ans
1
Ravitailleur
New Vegas
Alcool, mais surtout plaisir de traquer et tuer
Un couteau militaire, une batte de baseball, deux Rad-X, quelques vêtements et des dents comme trophées de chasse
Tout et tout le monde, sans distinction
Akhee
Cameron Monaghan
33

Database
S.P.E.C.I.A.L.:
S.P.E.C.I.A.L. Points
Strength6
Perception8
Endurance8
Charisma2
Intelligence3
Agility9
Luck4
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Damian - Ginger Wolf   Mer 6 Déc - 21:24

Cette validation éclair :hihi: Merci beaucoup, je vais aller botter des culs avec ma meute alors :hihi:


GINGER WOLF
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Damian - Ginger Wolf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Damian - Ginger Wolf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Tequila Tequila ! [Téquila Wolf, Rang A, Chasseurs de Primes, Un plan mafieux, réservée]
» Punk Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falling Down :: Meet me in this broken place :: Welcome home :: Fiches validées-
Sauter vers: